Le Matcha
Commentaires fermés sur Le Matcha

Le matcha est un thé en poudre consommé par les classes privilégiées au cours de la cérémonie du thé. Autrefois effectuée par des artisans équipés d’outils rudimentaires, la production du thé matcha est aujourd’hui

mécanisée, tout en conservant le même niveau de qualité.

La douceur du matcha

A l’exception de la neutralisation de l’enzyme, les étapes diffèrent de celles qui jalonnent la préparation d’autres thés verts :

  1. Neutralisation de l’enzyme: les feuilles sont passées à la vapeur, c’est le même procédé que le thé vert mushi.
  2. Début du séchage: les feuilles sont projetées en l’air grâce à un système de ventilation pour un séchage efficace et homogène
  3. Le séchage: les feuilles, placées sur un tapis roulant à trois étages sèchent lentement
  4. Le séchage final: le travail de transformation en the est presque terminé, néanmoins pour la conservation, il faut encore faire baisser le taux d’humidité à 5%. Les feuilles sont passées ainsi dans une autre machine.
  5. L’affinage du thé: le Tencha est découpé en morceaux, on retire les nervures et tiges ainsi que les bourgeons puis on procède au séchage final pour faire ressortie le potentiel aromatique des feuilles.
  6. Broyage à la meule de pierre. Pour une qualité optimale, la meule tourne à une vitesse de 52 à 54 tours par minute. trop rapide et le Matcha s’avère trop amer, trop lent et l’oxydation s’accélère et le thé perd de sa belle couleur.

Bon à savoir

Sorties de la machine, les feuilles prennent le nom de Tencha ( thé à broyer), ce n’est qu’à l’issue du broyage que le thé devient Matcha. Pour bien choisir son Matcha, il faut faire attention à trois critères de production :

  • Une culture ombragée
  • Une seule récolte par an ( première récolte de printemps)
  • Un broyage à la meule de pierre
La couleur du matcha

Pour reconnaître un Matcha de qualité, observez sa couleur, la poudre fine doit être d’un vert vif, son goût umami avec une amertume agréable en bouche et une origine japonaise bien évidemment.

Nous avons testé pour vous les meilleurs matchas japonais afin de vous proposer une fine sélection de 3 qualités pour trois utilisations différentes:

Matcha suprême

Laissez-vous séduire par la crème de la crème..

Ce magnifique Matcha de Kagoshima séduit tous vos sens : sa couleur verte intense dans le bol, son parfum enivrant d’une grande richesse et sa douceur quasiment crémeuse sur la langue, avec une note finale d‘équilibre entre fraîcheur et richesse aromatique étourdissante font du Matcha Suprême un moment de plaisir inoubliable! Une sensation incroyable pour le connaisseur exigeant ainsi que pour le „néophyte Matcha“!

Convient particulièrement au Matcha épais (Koicha).

Kabuse Soshun

Un thé en poudre provenant de la toute 1ère cueillette d‘avril, qui comble les plus exigeants. Un arôme puissant de noix, riche, harmonieux, un parfum merveilleux avec une longue tenue. Recommandé pour l‘Usucha et pour les amateurs de Koicha particulièrement aromatique.

Le matcha pour la cuisine

Une poudre de thé vert puissante et amère provenant de la 2ème cueillette de juin. Elle peut être utilisée de multiples façons dans la cuisine grâce à son arôme puis-sant. Elle convient particulièrement pour les aliments sucrés, comme les mélanges de boissons, les crèmes glacées et d‘autres desserts. Elle peut aussi être utilisée pour des applications cosmétiques. Nous vous recommandons la Poudre de Kabuse (2).

0

TOP